Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Baz'Art Des Mots
  • Baz'Art Des Mots
  • : Le Blog officiel du Baz'Art Des Mots la librairie, bar à thé, espace d'art
  • Contact

Bienvenue !

fermé du mercredi 18 mars au samedi 21 mars

fermé le dimanche

19 grande rue 26390 Hauterives

Courriel: le.bazart.des.mots@orange.fr

Horaires   : du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h30 à 19h samedi de 9h à 12h et de 15h à 19 h

fermeture hebdomadaire: dimanche et lundi

Sur 150 m2 au rez-de-chaussée Librairie

Sur 150 m2 au 1er étage 

sur 150 m2 au 2e étage expo permanente d'Art Singulier

Alexandra Arod,Maria de Campos, Fernand Gréco, Brigitte Nême, Arnaud Savoye,Gabriel Kemzo Malou, Nicolas Laurent,Thierry Lambert et sa collection privée

Nouveau : les sculptures de André Serrano

 

RENCONTRES 2015

Samedi 4 avril à 11H 0 18h

Eugéne Ebodé "souveraine magnifique" chez Gallimard (http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Continents-Noirs/Souveraine-Magnifique)

Jean yves Loude :"le port" chez vents d'ailleurs (http://www.loude-lievre.org/site/)

17eme Festival couleur d'afrique salle polyvalente st Hilaire de la côte ( 38) proche de la côte st andré

Samedi 11 avril à 19h

Conférence : "L'art et la marchandise" entrée libre 

Armelle Brahy-Vigato(philoqophe) et Jean-Claude Vigato(Architecte)

"l'architecture régionaliste -France 1890,1950" ed.Norma

Samedi 25 avril à 20h30

Poésie et Blues ( au chapeau)

Livre : "Le blues dans tous mes états " de ZU aux éditions Le Pédalo ivre

Une Histoire Blues

Un road "movie" sonore, actuel, local… polar ?

 Avec ZU 

Au travers de cette "Histoire Blues", ZU resitue en français le blues dans un contexte actuel et local.

Un spectacle original dans sa forme : 13 tableaux sonores (voix off et bruitages) sont pilotés sur sampler en direct.

Entre chaque tableau, ZU interprète en solo ses propres blues en français, sur deux guitares acoustiques.

Un road "movie" sonore d'une heure, polar sur les bords, une foutue gadoue, eaux troubles, muddy waters... et surtout ces fameux démons bleus qui traînent !Humour noir, bonne et mauvaise humeurs, dépaysement, rythmes et atmosphères sont au programme de ce spectacle insolite, un rien vindicatif…

Un spectacle d'1h suivi de quelques standards goûteux, français ou US, de Robert Johnson à Slim Harpo, de Bill Deraime à Benoît Blue Boy...

 http://youtu.be/ndELTRElLH8

www.zuzine.com/zusolo

Samedi 6 juin à 20h30

 Fredérick Houdaer ( lecture poétique)

no parking no business chez Gros texte (http://houdaer.hautetfort.com/)

Chapelle st Roch  de Crépol dans le cadre du festival "L'art et la matiére"

http://lartetlamatiere.pagesperso-orange.fr/accueil.html

Prix du Baz'Art des Mots 2014

 

CouvFaillirbandeau         

 photo

 Prix découverte premier roman 2013 du Baz'Art des Mots

     CouvUniquebandeau

 

photo 1 er
Les anciens prix du Baz'Art des mots
 
2011 : Mathias Esnard " Parle-leur de batailles,de rois et d'héléphants" chez Actes Sud
2012:Roman : Valentine Goby "Banquises" chez Albin Michel,1 er roman : Titiou Lecoq " Les morues" aux Diable Vauvert
2013: Roman :Antoine Choplin " La nuit tombée" à la Fosse aux ours : 1er Roman : Sylvain Pattieu "Des impatientes" aux éditions du Rouergue

Les 10 meilleures ventes du Baz'Art

 

Romans

1/ le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent au Diable Vauvert

2/ Le jeune homme qui voulait ralentir la vie de Max Genéve aux E ditions Serge Safran

3/ La vérité sur l'affaire Harry Québert de Joel Dicker au éditions Falois
4/ La faiseuse d'ange de Camilla Lackberg aux éditions Actes Sud

5/ La briscola a cinq de Marco Malvaldi aux éditions 10x18

6/ Dieu me déteste de Hollis seamon : éditions la belle colère

7/ Le grand coeur de Christophe Rufin : éditions Folio

8/ Réparer les vivants de Maylis de Kérangal : éditions Verticale

9/ La scierie auteur anonyme aux éditions héros limités

10/ En finir avec Eddy Bellegueule d'édouard Louis aux Seuil

Dario Muci

Les albums de Dario Muci sont disponibles au Baz'art des Mots ou par correspondance

Chéque à l'ordre du Baz'Art des Mots envoyé au 19 grande rue 26390 Hauterives

fotodariomuci

 "rutuli"

18 € 

ed. lupo editore 2013

Les Ucci(groupe historique de musique traditionelle du Salento),leurs voix de terre du bel canto,
le style musical des barbiers ( genre musical né dans les salon des barbiers) du Salento et le repertoire de la musique d’epoque, sont les principaux qui nous ont inspirè la rèalisation de ce travail.

RUTULI'-copertina

 "Sulu"

 

ed. anima mundi, kurumuni 2011

Dario Muci se fait troubadour, et utilise la voix et le chant, instrument de socialisation reconnu dans la tradition orale du Salento, pour raconter les scénarios que connaît le sud actuel, les migrants, le racisme et l’intolérance, le poids des politiques injustes dans la répartition des richesses et des ressources. D’une voix douce, en colère ou ironique, Muci raconte des histoires sans nostalgie, sans regret, loin des lieux communs du folklore, et dédie son chant à tous ceux qui sont partis, poussés par la faim ou les rêves perdus.

2008 "Salentorkestra – Centueuna"

ed. anima mundi 2008

La tradition du Salento, lieu de départ auquel on peut ajouter toute une série de greffes et croisements de la culture musicale et instrumentale de sa propre terre avec toutes les autres donnant sur notre Mare Nostrum. Centueuna, premier travail discographique du groupe, propose des compositions musicales et des musiques traditionnelles du Salento dans un contexte plus élargi de culture musicale méditerranéenne.

2007 "Mandatari"

ed. anima mundi 2007

Jusqu’à il n’y a pas longtemps, dans les rues du Salento, on pouvait entendre des sérénades d’amour. Quand on chantait une sérénade, il fallait que les sons et les chants plaisent, non seulement à la belle à sa fenêtre, mais aussi à toute la maisonnée, tout le voisinage. S’il y avait quelque danger pour le soupirant, des parents qui n’étaient pas d’accord ou quelque autre prétendant en embuscade, on avait costume de passer commande à des “mandatari”, des mandataires, pour porter la sérénade. D’où le titre du disque.

16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 17:10

Les auteurs

Catherine Fradier

« La face cachée du miroir aux éditions Diable Vauvert »

Fonctionnaire de police (première femme de la brigade de nuit du 13e arrondissement de Paris), agent de sécurité, VRP, Catherine Fradier est aujourd'hui scénariste, romancière et noveliste. Elle a reçu en 2006 le Grand Prix de Littérature policière pour La Colère des enfants déchus et le Prix SNCF du polar français en 2008 pour Camino 999, qui fut attaqué par l’Opus Dei lors d’un procès retentissant. Elle vit dans la Drôme et se consacre aujourd’hui à l’écriture.

 Guy Marchand

« Le soleil des enfants perdus chez Gingko »

Dans les rues de Marseille, le jeune sous-lieutenant Romain Delfosse traîne des heures vides en attendant d’embarquer pour l’Algérie.Loin de ses études littéraires, après une formation de parachutiste, Romain part, détaché bientôt à la Légion Etrangère.
A la tête d’un groupe de soldats, il effectue d’interminables patrouilles dont l’intérêt lui échappe, débarrassé de tous les signes ostensibles de son grade comme l’adjudant-chef le lui a recommandé pour ne pas être choisi comme cible.

Rina Santoro

« Tango y muerte chez Nykta »

Je suis née dans les Pouilles, en Italie du sud, et j’ai émigré en France à l’âge de 12 ans. Aujourd’hui j’habite dans la Drôme et je suis parfaitement trilingue. J’écris depuis toujours, mais j’ai compris depuis peu que j’en avais le droit. Le devoir ? Mes origines du sud et mes aïeules tarentulées m’ont joué plus d’un tour. Mais j’écris enfin ! Le meilleur polar, que j’écris sans cesse, est celui de ma vie où les victimes sont presque toujours les coupables. Quand je suis fatiguée, je fais de la cuisine, ou des travaux dans ma maison. Et du tango argentin. J’ai arrêté de fumer et d’être prof. Quand j’aurai assez écrit, je deviendrai sorcière.

 Miguel Haler

« Le guitariste nomade chez Gingko »

Miguel Haler naît en 1951 dans une famille à la croisée de deux cultures : nomade par son grand père maternel d’origine gitane, sédentaire par son père, cheminot à Villeurbanne. Dans un récit bouillonnant aux accents populaires tenant à la fois de Céline et de Alphonse Boudard, mêlant en lui la poésie vagabonde des gitans et le sens du travail du monde ouvrier, il raconte comment il a décidé et réussi à ne vivre que de sa guitare. Un livre drôle et émouvant invitant à nous ouvrir à ceux qui nous entourent.

Régis Schleicher

« Clairvaux ; instants damnés chez L’éditeur »

Membre d’Action directe, Régis Schleicher, né en 1957, a été arrêté en 1984 et condamné à la réclusion perpétuelle assortie d’une peine de sûreté incompressible de 15 ans pour le meurtre de deux policiers. Après une tentative d’évasion en 2003 de la prison de Moulins réputée la plus sécurisée de France, et le rejet de nombreuses demandes d’aménagement de peine, il a bénéficié, au terme de vingt-cinq ans de prison, d’un régime de semi-liberté puis d’une libération conditionnelle le 26 mai 2010. Régis Schleicher est l’auteur d’un roman policier, Huit Clos.

Gilbert Vincent Cabou

« L’anomalie ou les mémoires du silence »

Il y a des lieux qui ne vous laissent pas indemnes ! Au fil des siècles, ils marquent les hommes qui les habitent de leur empreinte. Des moines de Saint Antoine aux syndicalistes de « Transe Telecom », la vieille maison dans la forêt abrite bien des secrets sur lesquels veille jalousement une étrange « anomalie ».

Reynald Mongne

Ginkgo éditeur est né de la double volonté de faire découvrir par leurs livres des régions, des pays, et les hommes et les femmes qui les peuplent ; d’aborder leur histoire passée et contemporaine sous l’angle original des destins individuels, en réunissant et présentant les œuvres d’écrivains, les témoignages d’historiens… ou de simples gens, qui furent ou sont les témoins privilégiés de leur époque.

Peintres  

Alexandra Arod et Maria de Campos

pour une performance

 Alexandra : Animatrice d’ateliers d’expression picturale :Intervient depuis 1993 auprès de différents publics : enfants, adolescents, adultes, adultes handicapés et personnes âgées, aussi bien en institution qu’auprès d’associations. 

Art-thérapeute :

Peintre : Poursuit son travail de création et participe à de nombreuses expositions.

Maria : Une majeure partie des créations de Maria s’articule autour d’une problématique très actuelle de nos sociétés démocratiques occidentales : la question de l’identité

Partager cet article

Repost 0

commentaires